teinture végétale

Le mordançage

Qu’est-ce que le mordançage ?

Je t’ai expliqué dans mon article précédent (que tu peux retrouver ici) que certaines plantes ne nécessitaient pas de mordançage. Ce qui sous-entend que la majorité nécessite cette étape en plus.

Le mordançage, c’est une histoire de chimie (tout comme la teinture d’ailleurs). L’ajout de certaines substances appelées mordants, va permettre la liaison entre la plante et les fibres telles que la laine. Sans ces mordants, selon le type de plante, la couleur s’estompera au fil des lavages car elle n’aura pas pu se fixer correctement.

Concrètement, quels mordants puis-je utiliser ?

Les plus courants sont : l’alun, la crème de tartre, et le sulfate de fer mais il en existe bien d’autres : poudre de tara, oxalate de potassium et de titane, hydrosulfite, bichromate de potassium pour en citer quelques uns.
Ne sois pas surpris si tu entends parler de mordançage à l’eau de cendre ou à l’urine, ces pratiques anciennes sont toujours plébiscitées pour obtenir certains résultats …

Puis-je utiliser n’importe lequel de ces mordants ?

Chaque mordant a ses particularités. Par exemple, le sulfate de fer permet de foncer les couleurs. Certains autres mordants auront un effet spécifique sur telle teinture. D’autres sont plus universels tels que l’alun et la crème de tartre. Ensemble, nous allons principalement utiliser ces deux derniers, n’ayant pas encore explorer d’autres mordants pour l’instant.

Pour la teinture aux Greener Shades, l’acide citrique est couramment utilisé afin d’obtenir des nuances ou des des couleurs plus profondes selon le dosage, mais ce n’est pas un mordant ! Tout comme le vinaigre blanc, l’acide citrique permet d’assurer un environnement propice en abaissant le pH d’un bain pour les colorants dits « acides » contenus dans les Greener Shades. En résumé l’acide acétique (vinaigre) et l’acide citrique ne pénètrent pas la fibre pour créer une connexion avec le colorant, mais sur l’eau elle même.

Où puis-je me procurer ces mordants ?

Le site Alysse et Créations propose beaucoup d’éléments nécessaires à la teinture végétales et notamment une grande diversité de mordants.

Maison Septembre, marque de laine teinte naturellement à la main propose quelques mordants aussi sur sa boutique en ligne (des kits de teinture et des plantes également, mais aussi des stages de teinture)

De manière plus générale, tu pourras trouver de la crème de tartre ou de l’alun dans certaines enseignes de magasin de bricolage et jardinerie.

Pourquoi certaines plantes n’ont pas besoin d’être mordancées ?

Certaines plantes contiennent naturellement des « mordants »
Prenons l’exemple de l’avocat. Celui-ci est composé de tanin qui agit comme un mordant. C’est d’ailleurs le tanin qui explique pourquoi l’avocat ne donne pas du vert en teinture mais plutôt des teintes rosées !

Tu l’auras compris, le mordançage a lui tout seul mérite toute une attention et des tas d’expérimentations en teinture !

Ceci dit, pour chacune de mes expériences je te préciserais quelle technique de mordançage j’ai appliqué si j’ai du mordancé ma laine …

1 réflexion au sujet de “Le mordançage”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s