teinture végétale

Teinture aux pelures d’oignon

L’oignon, ce grand classique de la teinture naturelle. Pourquoi ? Sa recette est simplissime pour les débutants en teinture naturelle, et les explorations de ses variations sont vastes pour les plus chevronnés !

Pour ma part, toute débutante en la matière, cela fait presqu’un an que je rassemble des épluchures d’oignons pour parvenir à teindre 100g de laine ! Heureusement, grâce aux voeux laineux (un chouette évènement sur Instagram qui permet en fin d’année d’exaucer des voeux de la communauté laineuse et d’exprimer les siens en retour) j’ai été gâtée par des tricopines et croch’copines (merciiiiiii à toutes !!!) qui m’ont envoyé leurs pelures d’oignons pour faire cette nouvelle expérience !

Si tu souhaites visualiser mon essai, je t’emmène avec moi dans ma cuisine, c’est par ici :

J’ai décidé de ne pas mordancer mon bain, la prochaine fois je tenterai avec mordançage pour voir la différence ! Si tu ne sais pas ce que c’est le mordançage où que tu souhaites en savoir davantage, j’ai fais un article sur mon blog à ce sujet ici.

Résultat : j’ai pu teindre 1 écheveau de 100g dans le 1er bain et de 2 de 50g dans le bain d’épuisement.
Franchement je suis trop trop fan de ces couleurs ! Je ne pensais pas obtenir des coloris aussi soutenus avec de l’oignon.

Mon 1er écheveau teint à l’oignon

Les 3 ensemble. Le 1er a été teint d’abord et les deux de droite sont teints dans le bain d’épuisement

Alors, tu n’as pas envie de tenter l’aventure aussi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s